« Santo Subito! »

Le 2 avril 2005, après une longue agonie et une encore plus longue maladie, Jean Paul II s'éteignait. L'émotion et la compassion du monde entier furent impressionnantes. Rapidement, de millions de pèlerins se rendirent en Place Saint-Pierre pour lui rendre hommage. Les gens les plus simples et les puissants de la terre se retrouvaient côte à côte devant la dépouille de cet homme dont on demandait la béatification sur le champ: « santo subito!! »

Jean Paul II est devenu Pape quand j'étais adolescente, et il a compté beaucoup pour moi aussi. Ce fut un maître et un guide pour ma foi d'ado, de jeune et puis d'adulte. Un guide qui m'a laissé connaître la joie d'être chrétien. Aujourd'hui je veux me souvenir de lui en reprenant quelques unes des paroles avec lesquelles il s'est adressé à la foule lors du discours qui a inauguré son pontificat, le 22 octobre 1978. Elles me disent que c'est sans doute dans l'intimité vécue avec Jésus Christ, dans cette invitation à le reconnaître comme un ami, que réside le secret d'une vie si féconde, si joyeuse... et aimée..

Lire la suite : « Santo Subito! »

Benoît XVI et l'accueil de l'Afrique

Tandis qu'en France le prix Goncourt Gilles Leroy lance une pétition pour que le Pape retracte ses propos sur le préservatif dans la lutte contre le Sida, Mgr Riocreux, évêque de Pointoise, qui a pu suivre  le Pape dans son pèlerinage africain, écrit une lettre dans laquelle, en faisant part de son expérience de "voyageur" à la suite de Benoît XVI, il met en évidence la réusssite de ce voyage, dont les enjeux étaient importants, ainsi que l'enthousiasme et la bienveillance avec laquelle les Camerounais et tous les Africains ont accueilli le Saint Père. Et il s'étonne de voir jusqu'à quel point  son pays a pu mécomprendre les enjeux de cette visite, en se laissant porter par une opinion publique (dont les média sont en partie responsables) qui a crié au scandale, en s'arrêtant sur une phrase mal comprise.

Pour approfondir les enjeux de ce voyage du Pape et ses retombée pour l'Afrique, le portail de l'Église de France a mis à disposition une page et des dossiers d'approfondissement (vous y trouverez même la vidéo de la phrase tant incriminée!)
Pour le discours de Mgr Riocreux, c'est le site de son diocèse à le proposer en version intégrale.
Quant aux discours du Pape lors de ce voyage, ils sont en ligne sur le site du Vatican.

Benoît XVI et le SIDA

Une info a fait la une des journaux ce jeudi 19 mars: le visite du Pape en Afrique et ses propos tenus sur les Sida dans une interview accordée aux journalistes qui l'accompagnaient dans l'avion. Ces propos ont en effet suscité des violentes critiques un peu partout dans le monde.

Or, la plupart des critiques qui ont été adressées au Pape relèvent du manque d'information relative à ce qu'il a vraiment répondu aux journalistes l'interrogeant sur la question du Sida en Afrique et sur ce que l'Église comptait bien faire pour stopper l'épidémie. C'est étonnant que dans notre société cultivée et super "médiatisée" une telle "désinformation" puisse encore exister et causer autant de malentendus. Un amis prêtre à constitué un dossier visant à pallier aux dégâts de la désinformation.

Et il l'a publié sur son site : www.donchristophe.be

Merci à lui! Je vous en conseille la lecture. C'est très instructif! (si vous voulez accéder directement à la page du dossier, suivez le lien ici). Vous y trouverez aussi, in extenso, ce que le Pape a vraiment dit aux journalistes à propos... du préservatif! 

Pour une analyse plus large du voyage du Pape en Afrique, voir aussi l'interview au Père X. Dijon s.j. qui se trouve pour le moment en semestre sabbatique à l'Université de Yaoundé