L'Église, son histoire, son actualité

Tenir une "lampe allumée". Petites méditations sur Noël

lumière de BethléemChers amis, chers tous qui lirez ce propos et que je ne connais pas,

Aujourd'hui, avant veille de Noël, j'ai le coeur à vous partager une petite expérience qui a affaire avec une « lampe »... Une « lampe » que je m'efforce de tenir allumée en permanence depuis quelques jours dans ma cuisine. Soyez rassurés, ce n'est pas par crainte du black-out qu'on risque de subir en Belgique depuis la fermeture de certains réacteurs nucléaires que j'ai décidé de réaliser cette expérience. C'est plutôt parce que les jeunes scouts de Louvain-la-Neuve ont voulu apporter à la ville où j'habite une flamme venant de la grotte de Bethléem, en signe de paix et d'amitié entre les peuples. Cette flamme brille depuis 12 jours dans la chapelle de l'Église St-François à Louvain-la-Neuve, comme elle brille en permanence dans la chapelle de la nativité à Bethléem. Depuis une semaine, j'ai reçu à mon tour cette flamme et elle brille désormais sans interruption dans ma cuisine aussi, dans une petite lanterne que je m'efforce de tenir allumée jusque Noël.

Lire la suite : Tenir une "lampe allumée". Petites méditations sur Noël

Les premières paroles du pape François en quelques extraits...

La première homélie de Pape François en extraits...

Marcher, édifier, confesser... unis à la croix du Christ!

"Marcher. « Maison de Jacob, allons, marchons à la lumière du Seigneur » (Is 2, 5). C’est la première chose que Dieu a dite à Abraham : Marche en ma présence et sois irrépréhensible. Marcher : notre vie est une marche et quand nous nous arrêtons, cela ne va plus. Marcher toujours, en présence du Seigneur, à la lumière du Seigneur, cherchant à vivre avec cette irréprochabilité que Dieu demandait à Abraham, dans sa promesse.

Édifier. Édifier l’Église. On parle de pierres : les pierres ont une consistance ; mais des pierres vivantes, des pierres ointes par l’Esprit Saint. Édifier l’Église, l’Épouse du Christ, sur cette pierre angulaire qui est le Seigneur lui-même. Voici un autre mouvement de notre vie : édifier.

Troisièmement, confesser. Nous pouvons marcher comme nous voulons, nous pouvons édifier de nombreuses choses, mais si nous ne confessons pas Jésus Christ, cela ne va pas. Nous deviendrons une ONG humanitaire, mais non l’Église, Épouse du Seigneur. Quand on ne marche pas, on s’arrête. Quand on n’édifie pas sur les pierres qu’est ce qui arrive ? Il arrive ce qui arrive aux enfants sur la plage quand ils font des châteaux de sable, tout s’écroule, c’est sans consistance. Quand on ne confesse pas Jésus Christ, me vient la phrase de Léon Bloy : « Celui qui ne prie pas le Seigneur, prie le diable ». Quand on ne confesse pas Jésus Christ, on confesse la mondanité du diable, la mondanité du démon.

Marcher, édifier-construire, confesser. Mais la chose n’est pas si facile, parce que dans le fait de marcher, de construire, de confesser, bien des fois il y a des secousses, il y a des mouvements qui ne sont pas exactement des mouvements de la marche : ce sont des mouvements qui nous tirent en arrière.

Cet Évangile poursuit avec une situation spéciale. Le même Pierre qui a confessé Jésus Christ lui dit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Je te suis, mais ne parlons pas de Croix. Cela n’a rien à voir. Je te suis avec d’autres possibilités, sans la Croix ; Quand nous marchons sans la Croix, quand nous édifions sans la Croix et quand nous confessons un Christ sans Croix, nous ne sommes pas disciples du Seigneur : nous sommes mondains, nous sommes des Évêques, des Prêtres, des Cardinaux, des Papes, mais pas des disciples du Seigneur.

Je voudrais que tous, après ces jours de grâce, nous ayons le courage, vraiment le courage, de marcher en présence du Seigneur, avec la Croix du Seigneur ; d’édifier l’Église sur le sang du Seigneur, qui est versé sur la Croix ; et de confesser l’unique gloire : le Christ crucifié. Et ainsi l’Église ira de l’avant.

Lire la suite : Les premières paroles du pape François en quelques extraits...

l'histoire des JMJ et l'hymme JMJ 2011

jmj-foulePour les passionnés d'histoire, voici une très belle vidéo sur l'histoire des JMJ (en italien, sous titres en espagnol!). Il s'agit d'une interview au Cardinal Stanislaw Rylko, Président du Concile Pontifical pour les Laïcs, associée à des images de chacune des JMJ, depuis 1984, année de leur "naissance"

c'est ici....

Et pour ceux qui veulent se mettre dans l'ambiance... sonore, voici, deux versions de l'hymne des JMJ:

une version orchestrale et vocale

la version officielle avec une vidéo représentant les différentes JMJ de l'histoire (il y a de belles images de jean Paul II).

 

Le JMJ... c'est vraiment fini?

jmj-ciaoEt oui, les JMJ c'est fini il y a une semaine désormais! Ce n'est plus d'actualité, on n'en parle plus! La page est tournée. Même ceux qui ont tant manifesté contre les JMJ, pour la laïcité de l'état, se sont tus et la fête est finie. Tout le monde est retourné dans son pays. Il faut penser à la rentrée.... les JMJ, ce n'est qu'un chaud souvenir d'été...
Mais, est-ce vraiment ainsi?

Lire la suite : Le JMJ... c'est vraiment fini?

Les JMJ : revue de presse

Et voilà les premiers articles de presse... je les présente ici au fur et à mesure...JMJ-belges

La Libre: 1500 belges se rendront aux JMJ

catho.be: interview avec le vicaire général du diocèse de Torunai, Olivier  Fröhlich, coordinateur national belge francophone des JMJ de Madrid,Les JMJ, un formidable souffle d'espérance

site officiel des JMJ: une belle vidéo sur la messe international de Barcelone (les Belges y sont!)

catho.be : Les pèlerins à Tarragone, témoignage en podcast

RTL/TVI: Jeunes chrétiens israéliens et palestiniens, ensemble à Madrid!

JMJ sur You Tube : une vidéo des catéchèses... (la qualité n'est pas trop top, mais il y a une belle musique...)

KTO: interview à Olivier Fröhlich, vicaire général du diocèse de Torunai, coordinateur national belge francophone des JMJ de Madrid

Salle de Presse du Vatican: "«Jeunes, n’ayez pas peur !», discours du cardinal Rylko à quelque 500.000 jeunes lors de la messe inaugurale des JMJ 2011 (source catho.be)